Informations

La capacité de diffuser un message d’alerte d’urgence pour avertir le public des situations qui présentent un danger imminent ou réel pour leur vie

En alerte découlant de la Politique réglementaire de radiodiffusion CRTC 2014-444 et ordonnances de radiodiffusion CRTC 2014-445, 2014-446, 2014-447 et 2014-448 indiquent : 

En 2014, le CRTC a exigé que la radio FM, la radio AM et les stations de télévision en direct, ainsi que les fournisseurs de services de radiodiffusion par abonnement (Les fournisseurs de services par abonnement incluent notamment les câblodistributeurs, les télédiffuseurs par satellite, les fournisseurs de services de vidéo sur demande (SVD) et les fournisseurs de services de télévision sur protocole Internet (IPTV)  participent au Système national d’alertes au public (SNAP).

Depuis le 6 avril 2018, le CRTC exige que tous les fournisseurs de services sans fil participent au SNAP et commencent à diffuser des messages d’alerte d’urgence sur leurs réseaux à long terme en évolution (LTE).

Les messages d’alerte d’urgence sont émis par des autorités publiques (Les autorités publiques incluent notamment Environnement Canada, les commissaires des incendies et les services de police provinciaux) que votre province ou territoire a désignées pour avertir le public des situations qui présentent un danger imminent ou réel pour leur vie (p. ex. un incendie, des catastrophes naturelles, des menaces biologiques, des matières dangereuses, des catastrophes environnementales, des situations de crise civile). Ces autorités sont également responsables de la diffusion des messages d’alerte dans le cadre d’un test programmé.

Chaque année, pendant la Semaine de la sécurité civile au mois de mai, les fournisseurs de services sans fil et les radiodiffuseurs distribueront un test d’alerte.

Fermer le menu