Informations

Un témoignage de Randy Hillier, député de Lanark-Frontenac-Kingston qui a été expulsé du caucus conservateur pour son comportement jugé inapproprié par le premier ministre de l’Ontario Doug Ford. Il est maintenant député indépendant et il critique depuis des mois les gouvernements, les responsables de la santé publique et les médias pour leur réponse face à la pandémie. Un article qui contient la vidéo d’une allocution du député Randy Hillier en Chambre, LE PLAN du Gouvernement canadien et enfin, une vidéo réalisée avec le député Hillier et Monsieur Stéphane Blais de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple.

 

 

1.Les informations et la vidéo sont publiés sur mediazone.zonefr.com :

https://mediazone.zonefr.com/news/tyrannie-au-canada-vous-refusiez-d-y-croire-et-bien-pleurez-maintenant-101

 

2.La planification des différentes mesures au Canada publiée sur mediazone.zonefr.com :

En anglais:

http://agmiw.org/wp-content/uploads/2020/04/Transcript-The-Covid-Plan_Rockefeller-Lockstep-2010.pdf?fbclid=IwAR12_WCSP1adilleF2XFLkcuvxhhjqxD66lsKDTcNjE1tkAY3kcHe0hLIEY

 

En français, le texte intégrale sur LE PLAN qui se retrouve dans la deuxième partie de l’article de mediazone.zonefr.com intitulé Tyrannie au Canada: vous refusiez d’y croire? Et bien pleurez maintenant!

 Ce que nous ne voulions pas imaginer, se produit sous nos yeux !….

Ils ont également indiqué très clairement que rien n’arrêtera les résultats prévus.

________________________________________________________________________________________

La feuille de route et l’objectif ont été définis par le PMO et sont les suivants :

Mettre progressivement en place les restrictions du second confinement sur une base continue, en commençant par les grandes régions métropolitaines d’abord, puis en s’étendant vers l’extérieur.
Prévu d’ici novembre 2020.

Accélérer l’acquisition (ou la construction) d’installations d’isolement dans chaque province et territoire.
Attendu d’ici décembre 2020.

De nouveaux cas quotidiens de COVID-19 augmenteront au-delà de la capacité de test, y compris une augmentation des décès liés au COVID en suivant les mêmes courbes de croissance.
Prévu pour fin novembre 2020.

Confinement secondaire complet et total (beaucoup plus strict que les restrictions de première et deuxième phase en cours).
Prévu d’ici fin décembre 2020 – début janvier 2021

Réforme et extension du programme de chômage en vue du passage au programme de revenu de base universel.
Prévu d’ici le premier trimestre 2021.

Mutation projetée du COVID-19 et/ou co-infection avec le virus secondaire (appelé COVID-21) conduisant à une troisième vague avec un taux de mortalité beaucoup plus élevé et un taux d’infection plus élevé.
Prévu d’ici février 2021.

Les nouveaux cas quotidiens d’hospitalisations au COVID-21 et de décès liés au COVID-19 et au COVID-21 dépasseront la capacité des établissements de soins médicaux.
Prévu T1 – T2 2021. [Premier et second trimestres 2021]

Des restrictions de confinement amélioré (appelées troisième verrouillage) seront mises en œuvre. Des restrictions complètes de voyage seront imposées (y compris entre les provinces et les villes).
Prévu T2 2021.Transition des individus vers le programme de revenu de base universel.

Prévision de ruptures de chaînes d’approvisionnement, de ruptures de stock, et d’une grande instabilité économique.
Attendu mi Q2 2021 prévu fin T2 2021.

Déploiement de personnel militaire dans les principales zones métropolitaines ainsi que sur toutes les routes principales pour établir des points de contrôle des déplacements.
Limiter les voyages et les déplacements. Fournir un soutien logistique à la région.
Attendu pour le troisième trimestre 2021.

Parallèlement à cette feuille de route fournie, le Comité de Planification Stratégique a été invité à concevoir un moyen efficace de préparer les Canadiens à faire face à une entreprise [mobilisation, effort] économique sans précédent. Une solution qui changerait le visage du Canada et changerait à jamais la vie des Canadiens.

Ce qu’on nous a dit, c’est que pour compenser ce qui était essentiellement un effondrement économique à l’échelle internationale, le gouvernement fédéral allait offrir aux Canadiens un allégement total de la dette.

Voici comment cela fonctionne : le gouvernement fédéral proposera d’éliminer toutes les dettes personnelles (hypothèques, prêts, cartes de crédit, etc.) dont tout le financement sera fourni au Canada par le FMI dans le cadre de ce qui deviendra le programme mondial de réinitialisation de la dette.

En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous ses biens et actifs.

L’individu devrait également accepter de participer au calendrier de vaccination COVID-19 et COVID-21, ce qui lui permettrait de voyager sans restriction et de vivre sans restriction, même sous un confinement complet (grâce à l’utilisation d’une pièce d’identité avec photo appelée passe-santé du Canada).

Les membres du Comité ont demandé qui deviendrait le propriétaire des biens et des actifs confisqués dans ce scénario et ce qui arriverait aux prêteurs ou aux institutions financières, on nous a simplement dit que “le programme de réinitialisation de la dette mondiale se chargera de tous les détails”.

Plusieurs membres du Comité se sont également demandé ce qui arriverait aux individus s’ils refusaient de participer au programme World Debt Reset [Réinitialisation de la Dette Mondiale], ou au HealthPass [Passeport Santé], ou au calendrier de vaccination, et la réponse que nous avons obtenue était très troublante.

Essentiellement, on nous a dit qu’il était de notre devoir de nous assurer que nous élaborions un plan pour que cela ne se produise jamais. On nous a dit qu’il était dans l’intérêt des individus de participer.

Lorsque plusieurs membres du comité ont poussé sans relâche pour obtenir une réponse, on nous a dit que ceux qui refusaient, vivraient pour commencer indéfiniment sous les restrictions du confinement.

Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens passeraient au programme d’annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient transférés dans des établissements d’isolement [NdNM : des camps de concentration].

Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit ils participeraient au programme d’annulation de la dette et seraient libérés, ou soit ils resteraient indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification de “risque grave pour la santé publique” et auraient tous leurs biens saisis.

Donc, comme vous pouvez l’imaginer après avoir entendu tout cela, cela s’est transformé en une discussion passionnée et s’est intensifiée au-delà de tout ce que j’ai jamais vu auparavant.

En fin de compte, le PMO a laissé entendre que l’ensemble de l’ordre du jour ira de l’avant, peu importe qui est d’accord ou non.

Que ce ne sera pas seulement le Canada, mais que toutes les nations auront en fait des feuilles de route et des programmes similaires. Que nous devons profiter des situations qui nous attendent pour promouvoir un changement à plus grande échelle pour le “mieux-être de tous“.

Les membres qui s’y opposaient et ceux qui soulevaient des questions clés qui découleraient d’une telle chose ont été complètement ignorés. Nos opinions et préoccupations ont été ignorées. On nous a simplement dit de le faire.

Tout ce que je sais, c’est que je n’aime pas ça et je pense que ça va placer les Canadiens dans un avenir sombre.”

Camps d’internement ? La communication par courriel que m’a adressée un député VÉRIFIÉ du Parlement canadien correspond tout à fait à quelque chose qui a été diffusé le 8 octobre dans le cadre de débats télévisés au Parlement.

Dans la vidéo ci-dessus, un député demande si la population de l’Ontario devrait se préparer aux camps d’internement ? On lui a dit “oui” mais de manière vague et ambiguë.

En fait, le gouvernement canadien a lancé des demandes de soumissions à l’industrie, sur la construction de camps dans chaque province et territoire du pays ! (voir le PDF)

Remarque de Hal Turner : C’est une tyrannie pure et simple ! Les Canadiens feraient bien de S’ARMER ET de se préparer à repousser tout tyran qui tente cela. Concentrez-vous d’abord sur les tyrans LOCAUX. Une fois que votre liberté est partie, elle est partie pour toujours.

Partagez et diffusez massivement cet article sur tous les réseaux sociaux car il en va de nos vies.

Note des bisounours de Réseau International :
NdNM : s’armer n’est pas une solution. D’une part, la violence attire la violence. Et d’autre part, l’armée et la police bénéficient de bien plus d’armes et d’entraînement au combat. Une telle dictature semble prévue depuis 2000 ans dans l’Apocalypse de Jean.]

Source : https://halturnerradioshow.com
via https://nouveau-monde.ca/f

 

3. Document de Demandes de soumissions par le Gouvernement du Canada, à l’industrie, sur la construction de camps dans chaque province et territoire du pays disponible dans l’article.

https://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2020/10/CanadaQuarantineProgramSolicitation.pdf

 

Fermer le menu